Dominique Fillon

A quelques jours de la sortie de son troisième album « As it comes », Dominique Fillon, pianiste (pas seulement) de jazz, nous raconte le long mais évident chemin qui l’a mené des bancs de l’école à la scène et aux studios d’enregistrement.

Parcours et influences d’un musicien viscérale, multi-instrumentiste qui n’a cessé de travailler son art mais qui a aussi su s’initier à la technique (enregistrement et mixage).

Des bars du Mans aux tournées internationales…

Ziad Kreidy : les avatars du piano

Piano forte ou piano moderne ? Pour Ziad Kreidy ce n’est qu’une illusion entre deux termes; d’ailleurs allons encore plus loin, le piano n’existe pas. Devrait-on dire clavier mécanique et clavier numérique ? La discussion peut s’enflammer tant la passion est grande.

Ziad Kreidy, pianiste, musicologue revient sur ces notions dans un livre paru chez Beauchesne « Les avatars du piano ».

Parallèlement il sort un album, paru chez le label LdN « sonates pour pianoforte de Mozart et Haydn », sonates jouées sur un pianoforte à l’atelier de Philippe Jolly.

Avec la collaboration d’Elie Mittelmann et la participation de Ziad Kreidy, Ludovic de Nayer, ingénieur du son et directeur du label LdN, cette émission a été enregistrée au Paris le 31 mai 2012 par Marion Delhaye.

Audio Days 2012 – « Acoustical character of monitor speakers in studios » par Roland Stenz (Eve Audio)

Les Audio Days 2012 ont vu le lancement en France de la marque Eve Audio, une toute nouvelle marque proposant des moniteurs de studio et équipés de tweeters à ruban et de DSP pour le filtrage.

Roland Stenz, fondateur de la marque et concepteur des moniteurs Eve Audio nous dispense ici une conférence sur l’importance d’un environnement de type studio dans les caractéristiques acoustiques et le rendu des moniteurs de studio.

Conférence en anglais donnée par Roland Stenz le 27 mars 2012.

Pour télécharger le fichier de présentation utilisé par Roland Stenz, cliquer ici.

Audio Days Automne 2011 – « La Motown, de la cave de Detroit à Michael Jackson, king of pop » par Klaus Blasquiz

Incroyable conférence dispensée par monsieur Klaus Blasquiz qui nous fait le plaisir et l’honneur de nous tenir en haleine pendant cette conférence (malheureusement trop courte) dédiée à la Motown.

On y parle évidemment et principalement de musique mais aussi de technique et d’Histoire…

Conférence donnée le lundi 5 décembre au Studio +30 dans le cadre de l’édition d’automne des Audio Days 2011.

Ce document a été réalisé dans le cadre d’une étude universitaire. Les références évoquées sont considérées comme des citations scientifiques.

Florence Clair, Music & Entreprise

C’est avec plaisir que nous avons accueilli de nouveau Florence Clair de l’entreprise « Music & Entreprise ».

Dans la recherche de l’utilisation de la musique au sein des entreprises et des usines, il a été surprenant d’apprendre que la musique a été employée pour produire mieux, enrayer les conflits sociaux qui pouvaient apparaître et cela dés le 19ème siècle. A la fin de la 2ème guerre mondiale, de nouvelles études ont été réalisées afin de connaître l’impact de la musique sur les ouvriers pendant leurs heures de travail. Cette atmosphère musicale permettait-elle une meilleure ambiance de travail ? Permettait-elle de rendre l’ouvrier heureux et par la même occasion améliorer la productivité ?

Dans la période trouble de notre XXIème siècle sous climat de crise économique, que peut apporter la méthode Florence Clair aux entreprises ? Peut-elle influer sur une meilleure gestion comportementale des actifs d’une société ? Moins de stress, plus de réactivité, plus d’écoutes entre collègues, avec les clients ?

C’est donc avec Florence Clair que la discussion commence sur le rôle de la musique dans le management des entreprises.

Audio Days 2011 – Mixing with EQ par Jesper Bo Nielsen (Tube-Tech)

Conférence donnée le mardi 6 décembre au Studio +30 dans le cadre de l’édition d’automne des Audio Days 2011.

 

Audio Days 2011 – Compression, can you hear it ? par Jesper Bo Nielsen (Tube-Tech)

Après le succès de la conférence « Quality = simplicity » donnée lors de l’édition du printemps 2011 des Audio Days, Jesper Bo Nielsen précise son étude en abordant le sujet de la compression dynamique.

Donnée le lundi 5 décembre 2011 au Studio +30 dans le cadre de l’édition d’automne des Audio Days 2011, cette conférence est illustrée par de nombreux exemples sonores.

Audio Days 2011 – La modélisation par Guillaume Pille (Two Notes / Orosys)

Guillaume Pille, fondateur de la société Orosys qui commercialise sous le nom Two Notes des machines utilisant entre autres technologies la modélisation audio, présente ici la technologie de la modélisation audio.

Conférence donnée le mardi 6 décembre lors de l’édition d’automne des Audio Days 2011.

Audio Days 2011 – Questions / réponses avec Gaël Martinet (Flux::)

Lors de l’édition d’automne des Audio Days 2011, Gaël Martinet, fondateur de la marque Flux:: et développeur des plug ins de la marque s’est prêté au jeu des questions / réponses avec le public des Audio Days.

Sont donc abordés divers sujet sur les formats de plug ins, la sommation numérique, le traitement du signal, l’état de l’industrie, etc…

Conférence donnée le 5 décembre 2011.

SATIS 2011 – La recommandation Loudness EBU R128 (1ère partie)

SATIS 2011 – La recommandation Loudness EBU R128 (2ème partie) – Pour en finir avec les problèmes de niveaux sonores en publicité

Les différences de niveau sonore, d’un programme à l’autre ou d’un diffuseur à l’autre, obligent l’auditeur à modifier régulièrement et parfois énergiquement son réglage de niveau sonore.

La mesure électrique ayant montré son incapacité à résoudre la problématique du niveau subjectif perçu, il aura fallu attendre une diffusion numérique et des normes consensuelles dont celle de l’UER (R128) qui s’appuie sur le document BS.1770 de l’Union Internationale des Télécommunications pour estimer ce niveau subjectif et modifier le niveau électrique avant émission ou après réception.

Le 1er janvier 2012 marquera l’entrée en vigueur de nouvelles valeurs maximales d’intensité sonore des messages publicitaires diffusés à la télévision. Les recommandations définies par la CST à cette occasion, qui sont basées sur la perception psycho-acoustique du son, répondront-elles aux exigences des annonceurs et de leurs régies ? Comment les prestataires en production sonore pourront-elles les mettre en application ?

Conférence enregistrée lors du SATIS 2011.